Majorque, une des perles des Baléares

crique cala pi

Un voyage magnifique entre les eaux turquoise des plages de sable fin, et la chaîne montagneuse « Serra Tramuntana » qui abrite des criques cachées merveilleuses.

J’ai fait ce voyage avec ma mère en Mai afin de se retrouver toutes les deux. La vie fait parfois que l’on doit s’éloigner, on change de ville, de travail, mais cela nous fait une bonne excuse pour profiter d’un voyage de retrouvailles ! Le mois de Mai est parfait pour éviter la masse touristique qui recherche le farniente et l’eau claire. Nous sommes parties 5 jours. C’est un timing assez court pour visiter toute l’île, mais en ayant un bon rythme de visite, cela se fait très bien pour voir le plus gros de l’île.

cap formentor vu depuis la serra tramuntana
Cap Formentor vu depuis la route de la Serra Tramuntana

Nous avons commencé notre découverte de l’île par le Cap Formentor qui se situe au Nord de l’île, sur la Serra Tramuntana. La route pour aller jusqu’à cette pointe est magnifique. Nous sommes bordées par les eaux turquoise, nous avons des vues plongeantes sur toutes les criques qui se trouvent en contrebat. Nous avons d’ailleurs cédé à l’appel de l’une de celles-ci et nous n’avons pas été déçues. Une fois au Cap Formentor nous arrivons à un phare où il est possible de se restaurer, et depuis lequel nous avons une vue à 360° sur la mer Méditerranée et le massif de la Serra Tramuntana.

C’est au retour depuis le phare que nous avons décidé de nous arrêter à la Cala Figuera. Attention si vous cherchez sa localisation sur internet, il y a deux Cala Figuera, dont une (celle que l’on voit en premier sur google maps) qui est au sud de l’île. C’est une petite crique absolument magnifique, avec un parking en hauteur. On y descend à pieds en 10-15 min environ, et on remonte à la voiture en une trentaine de minute maximum. Tout dépend de si l’on est chargé ou non.

la crique cala figuera près du cap formentor
La Cala Figuera en contre bas des rochers

Nous avons passé toutes les nuits au port d’Alcudia. Un port très touristique (comme le port de Pollença par exemple), mais où il est très simple de se loger et pour pas trop cher. Nous en avons profité pour faire des marchés nocturnes et pour tester quelques restaurants les pieds dans le sable, face à la mer, le soleil couchant. Les fruits de mers et poissons y sont délicieux, si l’on choisit les restaurants qui utilisent des produits frais du port !

Restaurant de poisson à Alcudia
Les délicieux poissons du port d’Alcudia

Le second jour nous avons décidé de nous rendre aux jardins d’Alfabia. Ce sont une très grande maison ainsi que des jardins construit au XVIe siècle, puis entretenus et améliorés au fil du temps. Les jardins sont magnifiques, c’est une ballade bucolique aux accents romantiques. La demeure est également charmante et nous en apprend beaucoup sur la provenance de l’architecture de ses jardins (gothique, arabe, romantique…). Sur le chemin pour nous rendre aux jardins, nous nous sommes arrêtées sur la route plusieurs fois car nous croisions des lacs magnifiques où nous en avons profité pour prendre quelques photos. Nous nous sommes également rendues au port de Soler qui est très beau. Il y a un petit train tout en bois, très joli, permettant de faire un petit tour de la ville. C’est un endroit très touristique, avec une grande plage balnéaire.

les jardins d'alfabia
les Jardins d’Alfabia

Le troisième jour il a plu toute la journée, nous en avons profité pour nous reposer. Il y a toujours un jour de vacances où il fait mauvais temps donc on en profite pour récupérer, lire un bon bouquin… Nous en avons également profité pour faire le marché de Port de Pollença qui est très sympa. Des étals de fruits et légumes, fromages… Mais aussi des artisans potiers, bijoutiers…

marché de fruits et légumes
Le marché de Pollença

Le jour suivant nous sommes allées au marché de Sineu qui est particulièrement renommé pour ses artisans talentueux et ses cuirs de bonne qualité. C’est également une commune avec des bâtiments d’époque impressionnants de beauté et très bien rénovés. Nous nous sommes ensuite rendues à la Cala Pi, au sud de l’île. Une crique magnifique, cachée dans un village essentiellement constitué de résidence secondaire. L’eau y est absolument translucide, on peut également y voir plusieurs voiliers au mouillage. Il y a aussi un petit bar pittoresque en bois pour se désaltérer.

crique cala pi
La Cala Pi

Enfin, le dernier jour avant notre départ, nous sommes allées à Sa Calobra, anciennement c’était un petit hameau de pécheur. Il reste authentique et très charmant, même si les cabanes de pêcheurs ont été remplacées par quelques restaurants. Ce village a été construit autour d’une plage de galet toute petite et absolument magnifique.

sa calobra, crique près du village de pecheurs
L’eau turquoise de Sa Calobra

Nous avons décidé de nous restaurer ici avant de poursuivre notre route. Depuis ce village, nous pouvons aller au Torrent de Parais qui est en fait une crique magnifique, parsemée de voiliers un peu plus au large, et aussi un chemin de randonnée entre deux falaises. Nous avons commencé la randonnée en ce baladant simplement. Les paysages sont absolument merveilleux, on se croirait dans le Roi Lion, dans la fameuse scène où Mufasa meurt. M’enfin ! Ça reste un très beau paysage !

torrent de parais vers sa calobra
Le Torrent de Parais

En bref, ce voyage était absolument magnifique. Majorque est une très belle île. Nous en avons pris pleins les yeux entre les montagnes qui se jettent dans la mer et l’eau turquoise des criques. Je conseille à tout le monde de visiter cette île, que ce soit pour prendre un bon bol de nature, ou bien pour faire la fête. Car nous avons fait une escale à Palma de Majorque, qui est une belle ville, parfaite pour faire la fête. Mais nous n’étions pas là pour ça donc nous ne nous sommes pas attardées.


Mes conseils :

  • Si vous avez suffisamment de temps et d’argent, les trois îles, Majorque, Ibiza et Minorque sont complémentaires. Nous avons choisi Majorque car nous ne pouvions pas faire les trois.
  • Minorque est moins touristique, plus naturelle, mais également plus petite.
  • Ibiza est très belle mais envahit par les stations balnéaires, elle reste néanmoins parfaite pour faire la fête.
  • Majorque est un compromis entre les deux. C’est la plus grande et la plus complète au niveau paysage (montagne, plage, crique), mais est nettement plus peuplé que sa petite soeur, Minorque.
  • Nous n’avons fait qu’une petite randonnée car nous n’étions pas venues pour cela, cependant, la Serra Tramuntana est très bien pour ce genre d’activité. Il y a plein de chemins très bien balisés. Il y a également des voies d’escalade pour les amateurs. Et on voit également beaucoup de cyclistes qui se rendent notamment au Cap Formentor !

Et vous, quand est-ce que vous allez à Majorque ?

Laisser un commentaire